Petit royaume, la province de Bangli n'a jamais pu rivaliser avec ses voisines sur le plan touristique. Bien que jouissant d'un climat plus sain, elle est souvent devenue le sujet de quolibets en raison de la présence du seul hôpital psychiatrique de l'île.

La région se sépara du royaume Majapahit de Gélgél dès le XIIIe siècle pour fonder son propre royaume qui resta d'une certaine manière isolé et en conflit avec les autres.

Au début du XXe siècle, Bangli, en refusant à la fois de se soumettre à la puissance coloniale hollandaise ou à la domination de ses voisins de Gianyar, Klungkung et Karangkasem, préféra devenir un protectorat hollandais.

En 1912, c'est-à-dire à peine 4 ans après la conquête définitive hollandaise sur Bali qui s'était soldée par les fameux puputan de Badung et de Klungkung, le médecin allemand Gregor Krause exerçait la médecine pour le compte de l'administration néerlandaise à Bangli. Il en profita pour faire des photos qui allaient bouleverser les fantasmes occidentaux. Les seins nus des Balinaises mais aussi les corps des jeunes gens balinais allaient fixer d'une manière décisive une idée érotique et " naturelle " du paradis.

De nouveau en 1926, le premier film sera tourné à Bangli exhibant les scènes de préparation d'une crémation royale et un sanghyang, c'est-à-dire une transe de petites filles possédées par l'esprit des divinités (sanghyang dédari).

Aujourd'hui petite ville paisible et fraîche, Bangli constitue une agréable halte touristique, en particulier pour son temple Pura Kehen situé au nord de la ville, l'un des plus beaux de l'est de Bali. Passer une nuit à Bangli peut s'avérer sympathique.

Bangli s'étend du nord au sud, entre Pénélokan et Gianyar. Le village lui-même est compris entre le Pura Kehen au nord et le Pura Dalem Penunggekan au sud.

À voir / À faire à BANGLI

Organiser son voyage à BANGLI

Photos de BANGLI

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
0000-00-00
408 pages
Avis