Un séjour à Strasbourg réserve d’innombrables surprises. Riches de ses monuments historiques, la capitale de la région Grand Est est une cité où il fait bon flâner au fil de ses canaux. On s’émerveille aussi volontiers devant ses habitations à colombages qui lui confèrent une atmosphère pittoresque. Strasbourg est aussi connue à travers le monde car elle occupe une fonction bien particulière et des plus importantes, celle d’être le siège officiel du Parlement européen. Alors à l’occasion d’une escapade dans cette splendide cité frontalière avec l’Allemagne, il ne faut pas hésiter à se rendre dans le quartier européen et à visiter le Parlement européen, tout comme aller contempler l'architecture des institutions voisines.

Pourquoi Strasbourg est-elle la capitale de l’Europe ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un peu d’histoire. Strasbourg, ville de l’Est de la France, constitue par sa situation géographique un point de rencontre stratégique de l’Europe du Nord et de l’Europe méditerranéenne. La cité est biculturelle et au fil de balades dans le quartier historique, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, on remarque inévitablement les influences françaises, mais aussi allemandes, témoignages d’un long passé qui ne fut par toujours clément. Strasbourg est aussi le symbole de la réconciliation entre les peuples, nichée sur un territoire que les Français et les Allemands se sont longtemps disputés. C’est donc forte de cette histoire qu’elle a été choisie comme capitale fondatrice de l’Europe. Aujourd’hui, ce sont plus d’une vingtaine d’institutions européennes qui se trouvent dans le mythique quartier européen de la ville. Strasbourg, si elle n’est pas capitale de pays, est le siège d’organisations internationales, à l’instar de Genève et New York, et il ne faut pas oublier de mentionner qu’elle accueille aussi 75 représentations diplomatiques et consulats. Elle est la ville diplomatique la plus importante de France après Paris. 

Une visite du Parement européen et du Parlementarium Simone Veil 

Le Parlement européen prend place dans le bâtiment Louise-Weiss. Il a été inauguré le 14 décembre 1999 par le président de la République française Jacques Chirac et la présidente du Parlement européen Nicole Fontaine. Le nom du bâtiment lui a été attribué en l’honneur de Louise Weiss, femme politique française qui fut également journaliste, écrivaine et féministe. Cette bâtisse exceptionnelle comprend 20 niveaux. Lorsque l’on s’y rend pour la première fois, il faut se laisser séduire par son incroyable architecture, faite de verre, de bois et de métal. Sa forme évoque celle d’un paquebot dont la proue viendrait entrer en contact avec les flots des berges de l’Ill sur lesquelles il prend place. Sa cour intérieure est un vrai chef-d’œuvre arrondi et le monument est d’une incroyable beauté lorsqu’il s’illumine le soir. À l’occasion d’une visite du Parlement européen, il ne faut pas manquer l’hémicycle. Il dispose de 750 sièges pour les députés et de 628 places pour le public. Lors de cette visite qui dure environ une heure, on a une occasion unique de s’imprégner de l’ambiance du plus grand parlement transnational du monde. Ainsi, lors des sessions, on participe à une partie des débats qui animent le lieu entre les différents députés qui représentent les états membres de l’Union Européenne. Lors de ces sessions plénières, ils débattent et votent les différents textes de lois communautaires. Il faut savoir qu'en dehors des sessions il n’y a pas besoin de réserver en individuel et pour les groupes en dessous de 20 personnes pour une visite de l’hémicycle. Les visites pour individuels et groupes spontanés se déroulent avec des audio-guides disponibles dans les 24 langues officielles de l'Union européenne. Seuls les groupes au-delà de 20 personnes doivent effectuer une réservation. Dans tous les cas, il faut bien penser à se munir de sa carte d’identité.

L’autre lieu-clé de la visite du Parlement européen à ne pas manquer est le Parlementarium Simone Veil. Cet espace exceptionnel qui fait partie de toutes les visites permet aux visiteurs, petits et grands, de mieux comprendre l’histoire de l’Europe, son fonctionnement et le travail des députés dont le rôle est de relever les grands défis du monde actuel. Au cours de cette visite libre, disponible dans les 24 langues de l’Union européenne, on profite des tables à écran tactile et de la salle de cinéma à 360º pour tour à tour prendre connaissance des étapes de l’intégration européenne, comprendre l’élaboration des lois, les votes et les conséquences des politiques européennes sur la vie des citoyens du continent ou bien encore mieux connaître les différents députés qui siègent dans le lieu. Ce lieu pédagogique est ouvert du lundi au samedi, et il offre une incroyable opportunité de se familiariser avec le fonctionnement de l’Europe et ses enjeux. Il permet au cours d’une expérience immersive de se familiariser avec un domaine de la vie politique qui est d’une grande importance pour tout le monde. 

N'oublions pas de mentionner que le vendredi après-midi et le samedi, lorsque la météo s'y prête, les visiteurs du Parlement européen peuvent rejoindre la terrasse, un lieu agréable qui vaut le détour pour le panorama offert sur la ville de Strasbourg et ses alentours. 

Faire le tour des autres institutions 

Lors d’une balade dans le quartier européen de Strasbourg, il est intéressant d’en profiter pour aller voir l’ensemble des institutions. Le public peut opter pour une balade à pied, à vélo ou en bateau-mouche pour admirer l’architecture de l’ensemble des institutions européennes. À commencer par le Palais de l’Europe, lieu où siège le conseil de l’Europe. Son architecture moderne et musclée domine l’agréable parc de l’Orangerie et des visites sont aussi possibles à l’intérieur pour mieux comprendre son rôle. Ensuite, la balade conduit devant le Palais des Droits de l’homme. Celui qui abrite la Cour européenne des droits de l’homme fascine par son architecture métallique et ses deux cylindres symbolisant les balances de la justice. Changement d’atmosphère par la suite avec le Lieu d’Europe, une villa du XVIIIe siècle qui a pour vocation d’informer le grand public sur l’histoire du continent européen et ses institutions. Un lieu d’échange qui propose toute l’année diverses animations : projections, jeux, expositions, débats… Et puis il ne faut pas manquer de poursuivre avec le siège de la chaîne de télévision européenne Arte, dont le bâtiment contemporain se dresse fièrement sur les berge de l’Ill. La balade se termine par la Pharmacopée européenne, qui abrite des bureaux et des laboratoires, et qui a pour vocation de contrôler la qualité des médicaments et des soins de santé, à l’échelle de l’Europe.