Au cours d’un road trip sur l’Explorers Way, qui relie Adélaïde à Darwin, les occasions ne manquent pas de sortir de son véhicule pour s’adonner à toutes sortes d’activités. 

De la randonnée aux expos en plein air, en passant par l’observation de la nature et les festivals, on n’a que l’embarras du choix le long de la plus longue des routes australiennes… Sportif ou fan de musées, amateur d’activités outdoor ou plutôt branché culture, un voyage sur l’Explorers Way comblera toutes vos attentes.  

L’Explorers Way actif  

Grands espaces, cieux immenses et nature exceptionnelle, voilà la combinaison gagnante que l’Outback réserve aux amateurs de plein air. 

Les sports nautiques et l’observation de la faune marine se pratiquent le long des côtes d’Australie du Sud, tout comme au large de Darwin. Sur la côte sud, des plages magnifiques, très appréciées des surfeurs, bordent le littoral de la Péninsule d’Eyre à la Limestone Coast, en passant par la Péninsule de Fleurieu. 

Dans le Top End, de nombreux billabongs et piscines naturelles permettent de se rafraîchir dans les Parcs nationaux de Litchfield et de Kakadu. Cependant attention, il est impératif de se baigner là où c'est autorisé, en raison de la population nombreuse (et protégée) de crocodiles, aussi bien dans les rivières qu’en mer. On trouve aussi des billabongs dans le Centre Rouge, comme à Glen Helen ou Ormiston Gorge.

Les amateurs de navigation embarqueront depuis Darwin jusqu’aux Tiwi Islands, réputées pour leur culture aborigène. On descendra les cours d’eau du Top End en bateau ou en canoë, pour observer les nombreuses espèces d’oiseaux... et les crocos !

En Australie du Sud, le fleuve Murray, le plus long du pays, permet de faire une croisière en house boat, comme une maison flottante, qui se conduit avec un simple permis de conduire automobile. 

L’Australie du Sud est un paradis pour les amis des animaux, et Kangoroo Island est LA destination à visiter en priorité, où koalas et kangourous sont faciles à approcher dans leur habitat naturel. D’avril à septembre, les baleines se donnent rendez-vous le long des côtes. 

Le Territoire du Nord abrite quant à lui des centaines d’espèces d’oiseaux et de mammifères, sans compter les reptiles ! On peut les observer dans le Parc national de Kakadu, et au Desert Park à Alice Springs, sanctuaire de la faune du Centre Rouge.

La randonnéese pratique partout le long de l’Explorers Way. Dans le Territoire du Nord, le sentier de Larapinta, reconnu comme l’un des plus beaux du monde, longe les MacDonnell Ranges sur 223 km. On citera aussi les sentiers de Kakadu, ceux de Lichtfield ou encore celui qui fait le tour d’Uluru...

En Australie du Sud, le Parc national d’Ikara-Flinders Ranges comblera les amateurs de marche avec les sentiers qui parcourent l’amphithéâtre de Wilpena Pound et celui du Heysen Trail, le plus long d’Australie, qui relie les Flinders Ranges à l’océan Austral, 1 200 km plus au sud !

On s’adonne aux joies du VTT partout dans l’Outback, et on se balade à dos de dromadaire dans le Centre Rouge comme dans la région des Flinders Ranges. Pour admirer les paysages du bush sous un angle spectaculaire, on s’offrira un tour en montgolfière à Alice Springs, une virée en hélicoptère sur les Gorges de Nitmiluk ou un survol de Wilpena Pound en petit avion.  

L’Explorers Way culturel  

L’Australie, réputée pour ses grands espaces et ses sites naturels, est aussi une terre riche de culture et d’histoire, à découvrir le long de l’Explorers Way.

À Adélaïde, la plupart des musées se trouvent sur le grand boulevard de North Terrace. Le South Australian Museum, à visiter absolument (et gratuitement), héberge une exceptionnelle collection consacrée à la culture aborigène. La visite du Migration Museum permet d’aborder l’histoire plus récente, souvent émouvante, des immigrants venus du monde entier pour s’établir en Australie du Sud à partir de 1836. L’Art Gallery of South Australia, musée d’art voisin des précédents, présente des collections d’œuvres allant du XIXe siècle à nos jours, dont une belle collection d’art aborigène contemporain. Port Adélaïde, à quinze kilomètres au nord d’Adélaïde, héberge le très réussi Maritime Museum, dédié à un aspect important de l’identité de la ville, à travers des maquettes de bateaux et des documents contant l’histoire de ce port toujours très actif.

À Alice Springs, le Museum of Central Australia est dédié à l’histoire naturelle du Centre Rouge, ses paysages, sa faune et sa flore. Le musée abrite aussi un centre de recherche consacré aux rites aborigènes à travers une collection de films et d’archives. 

Le Central Australian Aviation Museum témoigne du rôle primordial de l’avion en Australie rurale. Le musée expose en particulier des avions utilisés par les premiers médecins volants.  

L’Old Ghan Railway Museum retrace l’histoire de la première ligne de chemin de fer de la région, remplacée en 1980 par l’actuelle ligne du Ghan. Une excursion à bord d’un train d’époque sur 10 km permet un voyage dans l’histoire pionnière australienne.

À Darwin, le Museum and Art Gallery of the Northern Territory (MAGNT), principale institution culturelle du Territoire du Nord, se visite (gratuitement) pour en savoir plus sur l’histoire et la culture cosmopolite de la région du Top End. Des expositions y sont consacrées à l’histoire maritime de Darwin, au cyclone Tracy qui dévasta la ville la veille de Noël 1974, aux sciences naturelles, avec en particulier le fameux Sweetheart, énorme crocodile marin naturalisé, ainsi qu’à la culture aborigène.  

L’exposition Defense of Darwin Experience retrace de façon interactive l’histoire tragique de la ville durant la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle elle fut la cible de bombardements de l’armée japonaise. 

L’Explorers Way en fête

Tout au long de l’année, des manifestations et des festivals ont lieu dans les villes et les régions que traverse l’Explorers Way.  En voici un aperçu. 

À Adélaïde, l’Adelaide Fringe est une manifestation annuelle de spectacles en tout genre : musique, théâtre, danse, arts visuels… Elle se déroulera du 11 février au 15 mars 2020. L’Adelaide Festival est lui un festival d’opéra, de musique classique, de danse, et présente aussi des expositions… Il aura lieu du 28 février au 15 mars 2020. Le WOMADelaide ravit des adeptes de musiques du monde et prendre place du 6 au 9 mars 2020. Tasting Australia, événement dédié à la gastronomie australienne, accueillera les gourmands du 27 mars au 7 avril 2020. De son côté, Tarnanthi, seul festival australien d’envergure nationale consacré à l’art aborigène contemporain, prendra place en octobre 2020. 

À Alice Springs, Parrtjima est un événement annuel gratuit en avril, mêlant technologie futuriste et culture aborigène ancestrale, avec mise en lumières des West MacDonnell Ranges. Il prendra place du 3 au 12 avril 2020. Au Wide Open Space Festival, on assiste à des concerts de musiques actuelles et traditionnelles dans le décor somptueux des East MacDonnell Ranges. Il aura lieu du 1er au 3 mai 2020. Le Finke Desert Race est une course de motos, voitures et dragsters dans le désert, qui ravit les amateurs de sports de rapidité. L’événement est prévu du 7 au 10 juin 2020. Enfin, à la Henley-on-Todd Regatta, on assiste à une course loufoque de « bateaux » sans fond, dans le lit d’une rivière à sec ! Rendez-vous le 15 août 2020. 

À Uluru, du 29 au 30 mai 2020, il ne faut pas manquer l’Uluru Camel Cup, une impressionnante course de dromadaires. Il faut aussi assister au Field of Light, une installation artistique paysagère. Des dizaines de milliers de diodes s’illuminent à la tombée du jour et couvrent le désert de lumières changeantes jusqu’au lever du soleil. Fascinant. Puis, en fin d’année, du 11 au 13 décembre 2020, l’Opera at Uluru est l’occasion de participer à 3 jours d’opéra en pleine nature, au lever du soleil et sous les étoiles.

De passage à Darwin, il faut faire un tour du côté du Tropical Light, exposition en plein air à travers le centre-ville, comprenant huit spectaculaires sculptures lumineuses de Bruce Munro. Elle est à voir jusqu’au 30 avril 2020. Le 19 juillet 2020, la Beer Can Regatta invite le public à une course pour rire d’embarcations fabriquées en... canettes de bière ! Le mois suivant, du 6 au 23 août 2020, le Darwin Festival offre 3 semaines de fêtes en plein air, avec une programmation artistique variée : cabaret, théâtre, expos et concerts sous les cieux tropicaux.