Un voyage à l'île Maurice a toujours quelque chose d'unique. On y va pour profiter de plages paradisiaques et pour se ressourcer sous un soleil radieux. C'est aussi une formidable occasion pour s'adonner aux sports nautiques, et profiter de la beauté des lagons. L'île possède aussi une nature luxuriante, avec des paysages variés qui sont un appel à de belles randonnées et à la découverte de la faune et la flore. Si le Sud est assez sauvage et préservé, on trouve de nombreux endroits animés dans le Nord de l'île. Alors dans le cadre d'un séjour sur l'île Maurice, il ne faut pas non plus hésiter un instant à aller profiter des restaurants, des bars et même des clubs pour les plus fêtards. Tous les éléments semblent réunis pour profiter d'un séjour idyllique sur cette perle de l'océan Indien. Voici les incontournables.

©

Farniente sur la plage du Morne Brabant 

Située au sud-ouest de l'île, le Morne est une montagne classée au patrimoine mondiale de l'Unesco. À l'occasion d'une promenade pour aller voir cette merveille de la nature, il faut saisir l'occasion d'aller passer du temps sur les splendides plages environnantes. Si certaines sont privées, avec un accès réservé aux clients des hôtels, les visiteurs peuvent toujours prendre la direction de la plage du Morne Brabant, une des plus belles plages de l'île. Sauvage, elle invite au calme et à la détente. On profite alors du bleu turquoise de la mer, du sable fin et de l'ombre apportée par les palmiers qui se trouvent à l'arrière. Il n'y a plus qu'à s'installer, à profiter, le paradis est là.  

©

Une visite de Port Louis

Si l'on aime se rendre à l'île Maurice pour la beauté de sa nature et de ses plages, il ne faut pas oublier de découvrir ses principales villes. Port Louis est la capitale, et lors d'une escapade, on découvre la vie locale et l'historie de la culture mauricienne. On rejoint la place d'Armes pour y admirer les palmiers royaux et les canons. Puis on passe au marché central pour faire le plein de fruits et de légumes. Au Craft Market, c'est l'artisanat mauricien qui est exposé, avec des objets, des vêtements et des produits typiques de l'île. Le plus ancien centre commercial se nomme lui le Caudan Waterfront, et on y trouve des restaurants, des snacks, des vendeurs ambulants et des artistes. La place est aussi animée le week-end avec des concerts et des spectacles. Pour un joli moment de culture, on peut rejoindre lors d'un autre moment le Blue Penny Museum, et en apprendre plus sur l'histoire de Maurice.

©

Une expédition vers l'île Plate 

L'île Plate est une île inhabitée située à quelques kilomètres au nord de Maurice. Lors de la traversée en bateau, on profite de la couleur limpide de la mer qui fait naître l'envie de se baigner. Cela tombe bien car une fois arrivé sur l'île, on découvre de 4 à 5 kilomètres de plages au sable blanc sur lesquelles poser sa serviette et simplement profiter du soleil et de l'atmosphère paisible qui y règne. Il faut alors s'équiper d'un masque et d'un tuba pour aller explorer les fonds marins, de toute beauté. Après la plage, il est intéressant de se rendre au sud-ouest pour aller voir le phare de l'île Plate, dans lequel on peut entrer, prendre de la hauteur et ensuite profiter d'un sublime panorama aux accents paradisiaques.

©

Mahébourg, village de pêcheurs authentique 

Au bord de l'immense baie de Grand Port, on trouve le joli village de Mahébourg, qui révèle une atmosphère authentique et historique. Il y a juste à se balader dans ses rues pour contempler l'architecture des bâtisses, de type colonial, et comprendre que l'endroit a vu se succéder la présence des Hollandais, des Français puis des Britanniques au cours des siècles passés. On peut aussi s'arrêter dans les boutiques, flâner et profiter de moments de discussion avec une population locale chaleureuse et toujours ouverte à la rencontre et aux échanges. Plus tard, il faut passer par le musée national d'Histoire, qui abrite des gravures, des cartes, de la vaisselle et des objets du XVIIIe siècle. Un lieu qui raconte l'histoire maritime de l'île, notamment avec l'exposition de restes d'épaves. Enfin, à Pointe Canon, on sort l'appareil photo pour immortaliser la montagne du Lion et la chaîne de montagnes de Grand Port d'un côté, puis de l'autre l'îlot Mouchoir Rouge et l'île aux Aigrettes. Pointe Canon est également connu pour ses cérémonies commémoratives annuelles célébrant l’abolition de l’esclavage, le 1er février.

©

Un tour dans le Parc national des gorges de Rivière Noire 

Les amateurs de randonnée se doivent d'aller faire un tour dans le Parc national des gorges de Rivière Noire. C'est ici que l'on s'enfonce dans la forêt indigène et que l'on observe des cascades et des rivières de toute beauté. C'est un lieu formidable pour marcher, s'arrêter faire une pause pour un pique-nique, puis reprendre la marche avec pour objectifs d'observer les différentes espèces de plantes et de tenter d'apercevoir les 9 espèces d'oiseaux endémiques de l'île Maurice. Il est en outre recommandé de rejoindre le haut de la réserve et le point de vue aménagé, qui offre un panorama exceptionnel sur les chutes d'Alexandra et la région sud de l'île. Attention à bien s'équiper de bonnes chaussures car les chemins sont escarpés.

©

Cap Malheureux, escapade au nord de l'île 

Si le petit village porte le nom de Cap Malheureux, c'est à cause des nombreux naufrages qui ont eu lieu sur ses côtes. Le symbole de cet endroit à voir absolument est l'église au toit rouge, qui prend place devant la baie. Le dimanche, les chants et les danses animent la messe, et de nombreux marchands ambulants viennent vendre des fruits et des produits locaux. Entre le toit rouge de l'église, le vert de la végétation et le bleu de la mer, c'est un paysage de carte postale qui se présente aux visiteurs, qui une fois sur la plage, aperçoivent aussi au loin l'îlot du Coin de Mire. Y venir à l'heure du coucher du soleil est l'occasion d'admirer un formidable dégradé de couleurs, avec en prime les barques de pêcheurs qui ondulent sur les flots.

©

Grand Bassin, lieu sacré 

On dit de Grand Bassin qu'il est le lieu le plus sacré de l'île Maurice. Les hindouistes de l'île y font un pèlerinage à l'occasion de la fête annuelle de Maha Shivaratree. Le lieu se distingue par la présence d'un grand lac naturel qui est bordé par plusieurs temples hindouistes. Les visiteurs peuvent y entrer et surtout, après, il ne faut pas manquer de se rendre au pied des deux statues du dieu Shiva et de la déesse Durga. Il s'agit d'ailleurs de la plus grande statue féminine au monde, avec une hauteur de plus de 30 mètres de haut. En flânant autour du lac, on découvre une nature luxuriante et il est assez fréquent de se faire taquiner par les singes, nombreux dans le coin à venir réclamer à manger.

©

Faire du snorkeling à Blue Bay 

Les lagons de l'île Maurice sont d'une beauté incroyable et l'un d'entre eux est un incontournable lors d'un voyage : il s'agit de Blue Bay. Cette petite baie abrite de superbes fonds coralliens et une vie sous-marine dense. Pour explorer ce splendide spot, on peut partir à la nage depuis la plage publique, ou bien embarquer à bord d'un bateau. Y aller en bateau est la meilleure façon d'explorer les plus belles portions du récif. En plus d'observer divers coraux, les poissons colorés sont nombreux à passer à proximité des baigneurs. Poissons-perroquets, idoles des Maures, demoiselles et sergents-majors sont les espèces que l'on peut le plus facilement apercevoir. De retour sur la plage après une bonne séance de snorkelling, les vendeurs sont nombreux à s'installer sur la plage pour proposer aux locaux et aux vacanciers de quoi recharger les batteries. 

©

La plage de Trou aux Biches, paradis sur terre 

Au nord de l'île Maurice, la plage de Trou aux Biches fait partie des plus belles. Toutes les activités en lien avec la plage y sont possibles : farniente et lecture sur le sable blanc et doux, baignade dans une eau transparente et à 28 °C de novembre à avril, plongée sous-marine pour observer la beauté des fonds marins ou bien encore les activités nautiques comme le bateau à pédales, le jet ski, le canoë-kayak et la planche à voile. À l'arrière de la plage, des vendeurs en camion proposent de quoi se restaurer directement sur le sable.  On pourrait penser que la plage est envahie par les touristes, mais elle a su garder de son aspect convivial. Malgré ses qualités, elle échappe au tourisme de masse et reste l'un des lieux préférés des baigneurs. 

©

Passer du temps dans la baie de Tamarin

Cette magnifique baie se trouve au sud-ouest de l'île. On y trouve le village de Tamarin, célèbre pour le sel, et une excursion est notamment l'occasion de se rendre à la petite exploitation Les Salines de Yemen pour une visite instructive. Tamarin est un traditionnel village de pêcheurs et il n'est pas rare de croiser ces derniers étalant leurs filets de pêche le long des ruelles pour les nettoyer et les réparer. C'est tout cela le charme de la baie de Tamarin, l'authenticité, le plongeon au cœur de la vie marine et des habitudes locales. La baie de Tamarin est aussi un spot privilégié pour les surfeurs. C'est en effet ici que les vagues permettent de profiter des joies du célèbre sport à planche. Un autre incontournable est une balade en bateau, pour admirer les dauphins à long bec qui ont élu domicile dans la baie.

©